Retour

CONSEILLER-SPÉCIALISTE : Valérie Deltour

Valérie Deltour

Vous avez des questions ?

Écrivez-moi

  • Votre meilleur souvenir de voyage?

Une nuit passée à la belle étoile dans le désert en Inde. Pas de tente, pas de toilettes, personne autour de nous, mais la Voie Lactée au-dessus de nos têtes et un immense sentiment de liberté!

  • Votre adresse coup de cœur entre toutes?

Une adresse coup de cœur, pour moi c’est toujours un endroit où on peut manger! Il y en a plusieurs, mais je me rappelle en particulier d’une petite terrasse sur l’île de Paros, directement en face des bateaux de pêcheurs qui réparaient leurs filets. Je ne me souviens malheureusement plus du nom de l’établissement, mais la scène est restée gravée dans ma mémoire.

  • Un lieu où vous poseriez volontiers vos valises?

Définitivement quelque part autour du bassin méditerranéen, à cause de la lumière, de l’Histoire… et de la gastronomie!

  • Un rêve de voyage pas encore réalisé?

Ouf… un seul? J’ai espoir de partir un jour au Mali pour assister au Festival de musique au désert d’Essakane, près de Tombouctou. Malheureusement, pour les raisons politiques qu’on connaît, la 13e édition n’a pu avoir lieu dans le pays et la situation reste très difficile, encore aujourd’hui. En 2013, plusieurs artistes maliens ont entamé une tournée mondiale afin d’offrir tout de même une version du festival. Nous avons eu l’immense privilège à Montréal de les accueillir le temps d’un spectacle. Une soirée magique! Je ne peux qu’imaginer ce que trois jours dans le désert, enveloppé de musique, de rencontres et d’échanges, peuvent représenter… C’est un rendez-vous que je ne veux pas manquer lorsque la situation politique le permettra!

  • Plutôt voyage planifié de A à Z ou à vous l’aventure?

J’aime que le plus gros de la logistique soit réglé d’avance, particulièrement pour les voyages de plus courte durée. Ça me laisse tout le temps pour le meilleur à vivre dans le pays visité : l’aventure!

  • Le trio de tête de vos destinations fétiches?

La Namibie, pour la luminosité et le sentiment de territoire encore inexploré.
Istanbul, pour l’impression de marcher dans tous les âges de l’Histoire, au fil des rues parcourues.
L’Inde, pour effacer tous les points de repères.

  • Partir où, quand et pourquoi?

Partir en Islande fin juillet, au moment où le soleil ne se couche jamais sur les paysages à la fois de début et de fin du monde, pour voir la nature dans toute sa puissance et découvrir en même temps toute sa fragilité.


0

0

0

0

0

0

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2018 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada