Bolivie

Géographie

La Bolivie fascine le visiteur par sa topographie impressionnante. Sur le plan physique, le pays compte quatre grandes régions distinctes : l'Altiplano, les vallées des hauts plateaux, les Yungas, le Chaco, les plaines forestières de l'Amazonie.

L'Altiplano
Si l'Altiplano ("haute plaine") est la région la plus peuplée de Bolivie, il est pourtant loin d'être bondé. Ce grand plateau caractérisé par une végétation de steppe s'étend de la frontière péruvienne, au nord du lac Titicaca, à la frontière argentine au sud. Malgré son nom, l'Altiplano n'a rien de plat : son altitude varie de 3500 à 4000m mais les sommets de la Cordillera Réal et les volcans de la Cordillera Occidental affichent des altitudes nettement supérieures.

Le Nevado Sajama, volcan proche de la frontière chilienne, est le plus haut sommet de Bolivie et culmine à 6542 m. Les "grands lacs" de Bolivie sont également rassemblés dans l'Altiplano. Le lac Titicaca, le plus grand et le plus beau est le second en superficie d'Amérique Latine. Les lacs Uru-uru et Poopo, au sud de Oruro ont beaucoup perdu en taille et sont très pollués par les déchets miniers. Au sud de ces lacs s'étendent les salars de Uyuni et de Coipasa, deux anciens lacs, ces déserts salés forment d'étranges étendues blanches, au pied des sommets dont proviennent les dépôts de sel.

Les vallées des hauts plateaux
Les vallées qui s'étirent au sud et à l'est de l'Altiplano offrent les conditions de vie les plus hospitalières du pays, avec leur climat optimal et leurs sols fertiles : c'est la Cordillera Central, région de collines et de vallées, de bassins fertiles et de l'agriculture intensive. Les villes de Cochabamba, Sucre, Potosi et Tarija abritent la majeure partie de la population. Bénéficiant d'un agréable climat méditerranéen inversé où la pluie tombe l'été, pas l'hiver; ces terres assurent la production d'olives, de noix, de blé, de maïs et de raisin. On produit du vin dans la région de Tarija. Seule la ville haute de Potosi souffre d'un climat beaucoup plus rude.

Les Yungas
Au nord et à l'est de Cochabamba et de la Paz, là où les Andes plongent dans le bassin amazonien, les Yungas occupent la zone de transition entre les hauts plateaux secs et les plaines humides. Au dessus de profondes vallées tropicales recouvertes de fortês se dressent les parois quasi verticales de la Cordillera Real et de la Cordillera Quimsa Cruz, qui arrêtent les nuages avant qu'ils ne rejoignent l'Altiplano et ne provoquent d'importantes précipitations que dans les Yungas. La végétation y est abondante et les cultures ne nécessitent qu'un entretien minimal.

Le Chaco
Dans le sud-est de la Bolivie, le long des frontières du Paraguay et de l'Argentine s'étend le Chaco, une plaine recouverte d'une brousse presque impénétrable. Compte-tenu de la faible densité de sa population, cette région abrite une faune et une flore indigène importante et des espèces rares, tels le jaguar et le pécari, largement chassés des autres contrées. Les plus grandes agglomérations sont Camiri et Villamontes, sur la ligne de chemin de fer.

Les plaines
Occupant 60% de la superficie totale de la Bolivie, les plaines du nord et de l'est présentent un relief plat, un climat chaud et une population clairsemée. Récemment, le pouvoir a consenti des efforts afin de développer leur potentiel forestier, agricole et minéral. Dans les vastes étendues des départements du Beni, du Pando ou de Santa Cruz, seuls les monolithes et les chaînes de collines peu élevées qui se dressent dans les Llanos de Moxos, Guarayos et Chiquitos viennent rompre la monotonie du paysage verdoyant. Cette région est la source de l'immense système hydrographique du fleuve Amazone d'une part et du Rio de la Plata d'autre part.

Tout voir

Nos spécialistes

équipe uniktour
Contactez un de nos specialistes-pays
Cliquez ici!
équipe uniktour
Nos soirées à venir

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2019 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada