par le 27 mai 2015

Athènes, ville de légende dont la grandeur passée résonne encore et dont les vestiges nous sont parvenus à travers les millénaires. Athènes est l’une des plus vieilles villes au monde, qui fut le berceau de la civilisation occidentale en donnant naissance, entre autres, au théâtre, à la philosophie, à l’architecture et, bien évidemment, à la démocratie. Aujourd’hui, la capitale de Grèce est une destination des plus populaires d’Europe, non seulement pour sa richesse historique, mais aussi pour sa vibrante culture. Venez découvrir une des villes les plus mythiques d’Europe lors d’un voyage sur mesure en Grèce!

Bien qu’on établisse la fondation d’Athènes aux alentours de 800 av. J.-C., on peut tout de même retracer la présence d’une civilisation autour de l’Acropole à l’ère du néolithique. Les auteurs formels de la construction d’Athènes restent incertains, toutefois, la légende veut qu’après avoir vaincu le Minotaure, Thésée arriva dans l’Attique pour unifier les peuples et ainsi fondé la cité la plus glorieuse de son temps. L’histoire d’Athènes est ensuite constituée de hauts et de bas, tantôt sublime sous Périclès et l’empereur Hadrien, tantôt perdue sous l’Empire romain ou, plus récemment, sous le régime nazi. Si une chose est certaine, c’est qu’Athènes a tout de même su se relever et continuer de briller, car on peut aujourd’hui admirer bien des témoins de son passé, tels que le théâtre de Dionysos, le temple de Zeus olympien, la porte d’Hadrien et bien sûr, le Parthénon.

Au centre de la ville, un plateau rocheux s’impose et sur celui-ci trône le grandiose Parthénon. L’Acropole, nom venant du grec Acropolis signifiant « ville haute », fut longtemps le centre de la vie athénienne. Aujourd’hui encore, c’est autour de celle-ci que l’on trouve l’activité la plus fébrile en ville. Le Parthénon, qui quant à lui signifie « salle des vierges », fut édifié en l’honneur de la déesse Athéna, déesse protectrice donna son nom à la ville. La légende veut que Poséidon et Athéna se soient battus pour le patronage d’Athènes : ainsi, ils offrirent chacun un cadeau aux habitants. Le premier fit cadeau d’une fontaine d’eau salée alors que la seconde fit pousser un magnifique olivier – c’est alors que les Athéniens choisirent Athéna comme divinité protectrice de leur cité. Une grande partie du temple a été conservée malgré les caprices de la nature et les nombreuses invasions. On peut aujourd’hui en visiter les ruines et les autres artéfacts, plus fragiles, qui sont conservés au tout nouveau musée de l’Acropole. Ce splendide édifice a été construit dans le but premier de rapatrier les frises du Parthénon, détenues au British Museum. Malheureusement, une grande controverse entoure l’appartenance de ces marbres, la Grèce avançant que ces pièces font partie de son patrimoine, ce à quoi Londres répond qu’elles font partie du patrimoine mondial et qu’elles sont mieux conservées dans la capitale britannique.

À la base de l’Acropole se trouve le plus vieux quartier de la ville, la Plaka. Quoiqu’elle soit aujourd’hui devenue très touristique, la Plaka offre un mélange exquis de modernité et de tradition. Entre les boutiques de souvenirs, on retrouvera une sublime architecture classique si on prend la peine de lever un peu les yeux. Ce quartier animé s’étend de la place de Monastiraki jusqu’à la place Syntagma, où se situe le Parlement grec, gardé par les fameux Evzones. On retrouve dans ses ruelles une foule de boutiques d’artisanat, de petits cafés, de restos sympathiques et même quelques musées : bref, ce quartier vaut vraiment la peine d’être exploré.

La Plaka partage aussi le pied de l’Acropole avec le quartier de Monastiraki : ici, on trouvera le marché aux puces d’Athènes où les commerces se partagent les rues étroites pour offrir tout ce dont on peut rêver. Marchands de fruits et légumes, commerces de vêtements artisanaux, antiquaires et maroquineries sont les boutiques les plus populaires du quartier. On retrouve aussi quelques restaurants, mais ceux-ci sont souvent très touristiques. Sur la place centrale du marché, il y a une atmosphère électrique sans pareil, que ce soit à 3h de l’après-midi ou du matin : les amuseurs de rue et les vendeurs ambulants y veillent!

Si vous vous tenez sur l’Acropole, vous ne pourrez rater l’autre point dominant de la ville, la colline du Lykavittos. Une petite chapelle trône sur la montagne et est accessible par téléphérique ou, pour les plus courageux, à pied. Une splendide vue qui s’étend jusqu’au mythique port du Pirée attend les visiteurs! Autour du Lykavittos se trouve le quartier de Kolonaki, surtout réputé pour ses boutiques de luxe, mais aussi pour ses bars et ses cafés branchés. Situé à l’extérieur du centre touristique, Kolonaki est souvent plus calme et vous y verrez beaucoup plus de locaux.

Athènes est bien évidemment situé en bord de mer, ce qui veut dire deux choses : port et plages! Le port du Pirée est un des plus anciens et mythiques du monde, toutefois, il est aujourd’hui devenu très commercial et industriel et n’offre que peu d’intérêt pour les touristes, sauf lors d’un départ pour les îles. Par contre, les plages sont facilement accessibles en transport en commun ou en voiture, ce qui est très agréable lors des chaleurs écrasantes de l’été. On préfèrera les quartiers de Glyfada et de Vouliagmenis pour la baignade.

Athènes est souvent une destination négligée lors d’un séjour en Grèce, les touristes préférant l’exotisme des îles. Cependant, c’est à tort, car la capitale grecque a bien des attraits à offrir et de nombreuses histoires à raconter. Si vous prévoyez un voyage personnalisé en Grèce, réservez-vous deux ou trois jours pour découvrir cette grande cité de l’Antiquité!

 

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2019 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada