Retour à la liste

Les Cyclades

par le 28 mai 2015

Quand vous pensez à la Grèce, n’imaginez-vous pas immédiatement ce magnifique village accroché au flanc aride des montagnes, face à la mer, sous un ciel d’azur et avec cette emblématique église au toit bleu? Si c’est ce que vous cherchez, alors c’est dans les Cyclades que vous devrez partir! C’est en effet au cœur de cet archipel de la mer Égée que vous découvrirez ce décor pour le moins paradisiaque. Vous y découvrirez autant de petits hameaux perdus au milieu des oliveraies que de ports animés et de plages idylliques.

Le nom Cyclades vient du mot grec kyklos qui signifie « cercle » : avec justesse d’ailleurs, car celles-ci forment un cercle autour du point central qu’est l’île sacrée de Délos. Sur le plan historique, les Cyclades sont les îles ayant la plus grande importance pour le patrimoine grec : en effet, elles furent le lieu d’origine d’une civilisation prospère qui laissa derrière elle un riche héritage artistique. On retrouve d’ailleurs à Athènes un musée spécialement dédié à ces œuvres, datant d’entre 1000 et 3000 ans avant notre ère, le musée d’art cycladique. C’est en fait le seul musée de Grèce entièrement dédié à une seule civilisation.

L’avantage d’un voyage sur mesure dans les Cyclades, c’est que 24 îles s’offrent à nous, bien que l’archipel compte plus de 250 îles, îlots et rochers! Ainsi, on pourra y trouver son compte, que l’on cherche un petit bout de paradis paisible ou la vie dynamique des îles où l’on ne dort jamais.

  • MYKONOS & IOS

Il faut se le dire tout de suite, Mykonos et Ios ont acquis depuis belle lurette déjà la réputation d’être les îles de la fête : en effet, de juin à août, des jeunes de partout dans le monde débarquent au port pour fêter jusqu’au lever du soleil et ensuite dormir sur la plage. Ce qui n’empêche pas ces îles d’être magnifiques : la vie électrique qu’on y retrouve est unique au monde! À Ios, les bars branchés ne sont pas la seule attraction. Il y a en effet plusieurs chapelles qui sont très belles à visiter, et les plages de Psathi et de Kalamos demeurent relativement calmes. De plus, on dit que le célèbre poète Homère serait enterré sur Ios, dans le village de Plakotos – cela vaut donc bien un détour! Mykonos n’est pas bien différente d’Ios, car ici aussi, les rues, les bars et les restaurants s’enflamment durant la saison chaude. Il vaut mieux profiter du printemps ou de l’automne pour y aller : les rues se vident et on profite alors de la beauté subtile de l’île. C’est d’ailleurs du port de Mykonos que l’on peut atteindre l’île sacrée de Délos, un lieu fascinant! Ce site archéologique est l’un des plus précieux de Grèce : la terrasse des lions, qui surplombe le lac (aujourd’hui asséché) où serait né le dieu Apollon, est spectaculaire.

  • NAXOS & PAROS

Pour la délicieuse combinaison de plages et de culture, c’est plutôt vers Naxos et Paros qu’il faudra se diriger! Ces deux îles possèdent de riches mines de marbre, lequel est aujourd’hui reconnu internationalement, ce qui fait que Naxos et Paros n’ont jamais eu à compter sur le tourisme pour survivre – elles ont ainsi pu garder un charme totalement authentique! Naxos est reconnue comme étant la plus grande île des Cyclades en plus d’être la plus verte : en effet, les oliveraies rivalisent avec les vergers pour donner à Naxos l’image la plus paradisiaque! Ici, les ruelles animées des villages, où se succèdent bars et restaurants branchés, côtoient en toute harmonie les plages quasi désertes, réputées pour avoir les eaux les plus claires et turquoise de Grèce. En vue de l’île, on aperçoit la porte d’Apollon qui accueille les voyageurs et donne le ton au riche caractère historique de Naxos.
À Paros, le marbre est vraiment à l’honneur : à travers les petites rues tortueuses, on trouvera mille et une boutiques d’artisanat, où on le retrouvera sous toutes ses formes – on ne pourra trouver de souvenir plus authentique! Cette île a gardé une atmosphère plus authentique que les autres en raison de sa prospérité ainsi, le simple fait de se promener dans les rues est enchanteur. Le rose des bougainvilliers, le bleu des volets et le blanc des maisons pétillent devant vos yeux et on comprend enfin pourquoi la Grèce est un pays où il fait bon rester. La petite île d’Antiparos, accessible en traversier, est idéale si l’on cherche une plage tranquille : sur cet îlot, seules quelques tavernes sont présentes, pour laisser à la nature sa place légitime.

  • SANTORIN

On ne pourra cependant jamais considérer un voyage dans les Cyclades sans rendre visite à la reine de celles-ci, Santorini. Vous avez enfin trouvé le petit bout d’éden qui abrite les plus beaux clichés de Grèce! Aussi appelée Thira, cette île est en faire formée autour d’un cratère volcanique immergé, la caldeira. Jusqu’à tout récemment, les voitures n’étaient pas présentes sur l’île, ainsi, on se déplaçait à travers les rues à pic en motocyclette ou… à dos d’âne! Avec l’explosion du tourisme, les automobiles ont, par la force des choses, tranquillement fait leur apparition. Même si Santorini s’avère être la destination la plus touristique de Grèce, elle possède quand même quelques coins tranquilles. Le village d’Oia, au nord, est tout simplement spectaculaire : on se demande comment les maisonnettes font pour s’agripper aux flancs vertigineux de l’île. De l’autre côté de la caldeira, sur le flanc sud de la baie, le village d’Akrotiri abrite quelques ruines d’une ancienne cité minoenne, laquelle fut décimée en 1625 av. J.-C. par le cataclysme qui détruisit l’ancienne île pour ainsi créer la nouvelle. On pense d’ailleurs que c’est ce séisme qui aurait causé la perte de la civilisation minoenne de Crète. Au premier coup d’œil, on comprend immédiatement pourquoi Santorini est si populaire : sa beauté à couper le souffle nous fait croire, pendant un moment, que l’on a réellement trouvé la terre des dieux

  • CYCLADES CONFIDENTIELLES

Les îles citées ci-haut figurent parmi les plus populaires de l’archipel cycladique, mais elles sont souvent envahies de touristes et cette atmosphère peu propice à la relaxation durant les mois de juillet et août, durant le pic de fréquentation, pourraient en lasser quelques uns. Nous conseillons alors de visiter d’autres îles moins fréquentées comme Folegandros, Sikinos, Serifos ou Amorgos. Là-bas aussi vous trouverez les emblématiques villages accrochés en chapelet sur des falaises, les façades immaculées et d’idylliques plages qui bordent une eau turquoise.. mais sans les touristes! Elles sont aussi facilement accessibles que leurs consoeurs plus célèbres, et vous offriront bien plus de charme et d’authenticité!

  • LES CYCLADES EN CROISIERE

Traversiers, ferry, voiliers à la cabine, les options sont nombreuses pour vous permettre de rallier les différentes îles des Cyclades tout au long de la saison. Nous vous recommandons toutefois de passer 2 à 3 nuits sur chacune des îles pour en profiter au mieux et naturellement vous fondre dans leurs différentes ambiances.. Pensez également à réserver tôt vos nuits d’hébergement : les Cyclades sont si populaires qu’il est souvent difficile de trouver de la disponibilité dès le printemps! Cela vous assurera aussi de séjourner dans des établissements plus authentiques et mieux situés.

Assurez-vous d’inclure un périple à travers les Cyclades dans votre voyage sur mesure afin de profiter d’un été inoubliable en Grèce!

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2019 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada