Retour à la liste

Les îles Ioniennes

par le 27 mai 2015

Les îles Ioniennes constituent un archipel qui s’étire du nord au sud le long de la côte ouest grecque, dans les eaux de la mer Ionienne. Plus paisibles que leurs voisines du sud-est, les Cyclades, celles-ci possèdent aussi une atmosphère totalement différente de l’image typique que l’on a des îles grecques. En effet, les Ioniennes gardent un fort héritage vénitien, car elles furent un lieu de villégiature très populaire à l’époque romaine, ainsi que française et britannique. Contrairement aux Cyclades qui sont beaucoup plus arides, les îles de l’ouest sont d’une étonnante verdure, traversées d’un bout à l’autre d’oliveraies, de champs d’agrumes et d’orchidées. Ceci est principalement dû aux fortes précipitations que cette région reçoit en hiver : ce faisant, la période qui s’étend de décembre à mars est évitée! Mais une fois l’hiver passé, les Ioniennes reprennent vie et les couleurs recommencent à chatoyer au grand plaisir des voyageurs!

  • CORFOU

La plus connue de toutes est sans doute Corfou, aussi appelée Kerkyra en grec : celle-ci est la seconde plus grande du regroupement, mais aussi la plus singulière, car une ambiance bien différente que celle des autres îles grecques y règne. En effet, Corfou a subi une influence manifeste de sa voisine de l’ouest, l’Italie. Vous ne trouverez pas dans les rues de la ville principale les maisons blanches typiques ni les églises au toit bleu – vous verrez plutôt de nombreux bâtiments parés de superbes façades ouvragées qui rappellent nettement Venise. Le moment le plus opportun pour visiter cette pittoresque cité est très certainement Pâques : cette fête si importante en Grèce prend une ampleur qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. C’est à l’occasion de cette célébration que le véritable mélange des cultures prend tout son sens! Toutefois, il ne faut pas laisser les alentours de la ville en reste! Prenez la peine de louer une voiture et de partir à la découverte des régions isolées de l’île – de petites baies secrètes aux eaux limpides et d’inimitables chapelles orthodoxes vous attendent aux quatre coins de ce bout de pays. Par contre, il faudra absolument faire un détour par l’Achilleion, le palais que fit construire l’impératrice Élizabeth d’Autriche, mieux connue sous le nom de Sissi. Celle-ci voulait un palais où se reposer qui soit bâti à la gloire du héros grec Achille, d’où vient le nom. On peut aujourd’hui visiter l’intérieur du bâtiment, où la grande majorité du mobilier est authentique, bien que le véritable clou du spectacle soit les superbes jardins qui surplombent la mer Ionienne!

  • ITHAQUE

On dit souvent que « tout voyageur est citoyen d’Ithaque », sans nul doute car le célèbre héros Ulysse poursuit inlassablement sa quête pour enfin retourner sur sa terre natale, Ithaque. Il n’est pas difficile d’y croire, car dès le moment où l’on pose les pieds sur l’île légendaire, on a réellement l’impression de se retrouver chez soi. Évidemment, l’île exploite ce lien avec la mythique épopée, mais garde tout de même une simplicité bien appréciée. On y trouve d’ailleurs quelques sites liés à la légende de l’Odyssée, comme la grotte des Nymphes où Ulysse aurait caché son trésor. Outre son origine mythique, Ithaque possède aussi deux musées archéologiques et une bibliothèque de documents anciens. Mais Ithaque est plus souvent appréciée pour son environnement invitant à la détente, ainsi, elle est l’île idéale pour faire de la plongée en apnée, de la randonnée ou encore se laisser bercer par le chant des vagues sur une plage de galets!

  • CEPHALONIE

À l’ouest d’Ithaque, on retrouvera la petite coquette des Ioniennes, Céphalonie (prononcé Kéfalonia en grec). Cette île est celle où les aristocrates italiens et grecs allaient souvent se détendre quand la chaleur des grandes villes devenait écrasante. On trouve aujourd’hui dans sa ville principale, Argostoli, de nombreuses petites boutiques et de très bons restaurants. Cependant, Céphalonie possède bien plus que le plaisir du ventre : l’île possède d’innombrables sites extrêmement intéressants! La grotte Drogorati est fascinante avec son acoustique quasi parfaite et le lac souterrain de Melissani est tout simplement un véritable chef-d’œuvre de la nature. Il faudra aussi faire un détour par la baie de Myrtos, où l’on dit que l’eau est la plus belle de Grèce! Un tombeau en cours d’excavation est supposé être celui du mythique Ulysse : une visite du site serait un très bel arrêt à mettre sur votre itinéraire.

  • ZANTE

La dernière île du sud de l’archipel est Zante ou Zakynthos. Alors que les plus grandes villes de cette île n’offriront que peu d’intérêt, les régions rurales de Zakynthos offrent plein de surprises! Outre la célèbre baie du naufrage, isolée par les hautes falaises et magnifique à visiter en bateau, on voudra explorer les extraordinaires grottes bleues et peut-être avoir la chance d’entrevoir une des tortues Caretta caretta ou encore un phoque moine, plus difficile à trouver. L’attrait de cette île réside essentiellement dans votre envie de l’explorer de fond en comble et de découvrir tous ces recoins où plusieurs merveilles patrimoniales se cachent!

  • COMMENT Y ALLER?

On peut facilement accéder aux îles Ioniennes par la Grèce continentale, mais aussi par l’Italie : en effet, de nombreuses croisières partent de Venise pour se rendre dans cet archipel mythique – alors, pourquoi ne pas inclure un petit détour par la Grèce lors d’un voyage sur mesure en Italie? Voilà une autre façon de combiner ces deux perles de la Méditerranée!

 

 

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2021 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada