Île Maurice

Population & Culture

Cuisine
Savant mélange de cuisines indienne, chinoise, européenne et africaine, la gastronomie mauricienne est un parfait exemple de la culture métissée de l’île Maurice. Une multitude de saveurs exotiques essentiellement à base de poissons et de fruits de mers, ajoutez à cela des fruits, des légumes et des épices tout aussi variés. Aliment de base des mauriciens, le riz, mais aussi le piment confit, le mazavarou (pâte de piment) ou le chutney, accompagne la plupart des plats, qu’ils soient à base de poisson, de fruits de mer ou de viande de cerf local. La majorité des plats mauriciens est d’origine indienne, c’est donc tout naturellement que gingembre, muscade, clou de girofle, massala et autres épices sont des éléments indispensables. On retrouve dans toutes les cartes de tous les restaurants des plats indiens, créoles, chinois et européens. Chaque communauté a apporté ici ses spécialités. Le biryani, les samoussas et les dholl puri sont des incontournables, tout comme les mine frit, nouilles sautées au poulet, soupes chinoises ou beignets de crevettes. Le vindaye, le rougail, à base de tomates, les brèdes ainsi que les daubes sont aussi très appréciés en accompagnement. Les desserts sont pour la plupart des déclinaisons des
nombreuses variétés de fruits que l’on trouve sur l’île : litchi, papaye, goyave, jack fruit, atte, tamarin, corossol ou fruit de Cythère par exemple sans oublier les classiques, bananes, pastèque, ananas,… Des fruits qui servent aussi à « arranger » certains rhums distillés sur l’île et que l’on retrouve dans les bars et restaurants. N’hésitez pas à goûter aux boissons locales comme, les punchs, le jus de tamarin ou l’alouda, lait aromatisé à la grenadine et épaissi par du tapioca. Par curiosité, goûtez également aux vins d’importation d’Afrique du sud.

Population et culture
La population de l'île Maurice est le résultat de plusieurs vagues d'immigration: d'abord colonisée par les Hollandais, ce sont les colons français qui y fondent la première colonie viable et les esclaves venus d'Afrique, ensuite les Britanniques, puis les Chinois et les Indiens venus d'Inde pour travailler dans les champs de canne à sucre. Les Indo-Mauriciens, plus de 68 % de la population dont 52 % d'hindous et 16 % de musulmans, sont les plus nombreux et occupent des postes dans la politique. Les Sino-mauriciens (moins de 3 % de la population) sont surtout actifs dans le commerce. Le reste de la population est composée de Créoles (27 %), descendant d'esclaves et à majorité catholiques, et de Franco-Mauriciens représentant 2 % de la population. Ces derniers, héritiers des premiers colons, bien que très peu nombreux, détiennent une bonne part du pouvoir économique et les deux tiers des richesses de l’île. Les dernières statistiques indiquent une population de 1 281 200 habitants au 1er juillet 2010.
Un mélange d’Europe, d’Afrique et d’Asie que l’on retrouve aussi dans la musique et les danses traditionnelles mauriciennes. Des sons et des rythmes venus d’ailleurs, à l’image de la richesse culturelle de l’île Maurice. Néanmoins, le Sega, d’inspiration africaine exprimant aussi bien la douleur que la sensualité des Africains arrachés à leur terre, est la musique traditionnelle par excellence. Le Qawal ou le Bhajan, chants des musulmans et des hindous sont aussi populaires, de même que le Seggae, mélange de Sega et de Reggae.

Tout voir

Nos spécialistes

équipe uniktour
Contactez un de nos specialistes-pays
Cliquez ici!
équipe uniktour
Nos soirées à venir

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2020 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada