Madagascar

Géographie

Situé au sud de l’équateur, Madagascar est la 5e plus grande île au monde, tout de suite après Bornéo. Séparée de l’Afrique à l’ouest par le canal de Mozambique, large de 400 km, la Grande Île baigne dans l’océan Indien. On la surnomme parfois « l’île rouge » en raison de la latérite qui colore ses plateaux.

Madagascar est traversé du nord au sud par une longue barrière rocheuse qui couvre 70 % du pays et qui culmine entre 1 000 et 1 500 m d’altitude. À l’ouest, une vaste plaine fertile s’étend des hautes terres du centre jusqu’aux rives du canal de Mozambique. C’est dans cette région que peuvent être admirés les fameux baobabs. Les montagnes du centre s’affaissent brusquement à l’est pour laisser une étroite bande qui longe l’océan Indien. Au nord de cette bande, de magnifiques forêts bordent la côte alors qu’au sud, le paysage change radicalement et laisse place aux plus belles plages du pays et à un littoral époustouflant. Le Nord est couvert d’une grande partie de la forêt primaire alors que le Sud est plutôt formé de plateaux et de terres arides. On retrouve donc sur la même terre récifs de corail, plages de sable fin, forêts luxuriantes, jungle et savane – de quoi vivre une expérience sans précédent.

C’est cependant dans les Hautes-Terres du centre que se cache un des joyaux de la Grande île : Antananarivo, la capitale, aussi connue sous le nom de « Tananarive » ou simplement de « Tana ». Surnommée aussi « cité de la beauté », la ville principale du pays possède une architecture sans pareil. Surplombant la plaine de Betsimitatatra et entourés de rizières, les quartiers de la capitale sont disposés en terrasses étagées – ce paysage inhabituel ponctué du bleu du ciel, de l’ocre des toits et du vert de la nature environnante font de cette ville une véritable mosaïque de couleurs. En son centre, le palais royal culmine sur la colline la plus élevée, celle d’Anatirova, qui culmine à 1 431 m d’altitude.

Madagascar se fait un point d’honneur à protéger ses territoires. En effet, plus de 3,7 millions d’hectares sont protégés à ce jour. Les autorités sont d’ailleurs très strictes quant aux règles à respecter dans les parcs nationaux. Parmi les plus populaires, le corridor biologique Fandriana-Vondrozo, situé entre les montagnes du centre et le littoral de l’est. C’est le long de cette bande verte que se trouvent les plus grands parcs nationaux du pays. Dans le nord-ouest, le complexe de Mahavay-Kinkony est aussi un domaine préservé qui renferme entre autres le fleuve Mahavay et le lac Kinkony, en plus de ses nombreuses forêts humides.

Mais la véritable merveille naturelle du pays se trouve dans la région de l’Ouest, au sein de la réserve naturelle du Tsingy de Bamaraha. Listé sur la liste de patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1990, ce parc abrite un immense canyon de formation de calcaire, formant un champ peu commun de pics rocheux qui peuvent mesurer jusqu’à 700 m de hauteur. La création de ce phénomène géologique remonte à 160 millions d’années, lorsque l’île de Madagascar se détacha de la plaque tectonique africaine. Aujourd’hui, entre les sommets escarpés se cachent une véritable biosphère : 90 espèces d’oiseaux, 8 de reptiles et 10 de lémuriens y ont élu domicile. Il est possible de visiter la réserve lors de la saison sèche (juin à novembre) cependant, les routes y menant sont peu praticables et les visites sont soumises à de strictes règles (avec raison!) : interdiction de fumer, de jeter des déchets, de toucher les animaux et les arbres, à moins d’avoir l’autorisation du guide. 

La situation géographique du pays et son climat diversifié permettent à une immense faune de prospérer sur ses terres et à la flore de se développer. Une grande partie des diverses espèces animales et végétales sont endémiques, c’est-à-dire uniques au pays – au début du siècle, plus de 600 espèces ont été recensées sur la Grande Île. On y retrouve entre autres le célèbre lémurien, animal emblématique du pays, dont les cinq espèces ne se trouvent nulle part ailleurs qu’à Madagascar. Outre ceux-ci, on a dénombré près de 300 espèces d’oiseaux et non loin de 250 espèces d’amphibiens du l’île.

Tout voir

Nos spécialistes

équipe uniktour
Contactez un de nos specialistes-pays
Cliquez ici!
équipe uniktour
Nos soirées à venir

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2022 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada