Malawi

Géographie

La République du Malawi se divise en trois grandes régions : le Nord, aussi appelé Nyika Uplands, le Centre et le Sud, connu aussi comme les Shire Highlands. Le pays est traversé sur son flanc est par le Grand Rift, qui est en fait une dépression géographique qui a donné naissance au lac Malawi. Ce lac sert de frontière naturelle entre le Malawi et ses voisins de l’est, la Tanzanie et le Mozambique. À l’ouest, le Malawi partage ses frontières avec la Zambie.

La région du Nord consiste essentiellement de hauts plateaux s’élevant à quelques 2100 mètres d’altitude. La région possède aussi plusieurs montagnes, mais aucune n’égale la splendeur du plateau Nyika. Atteignant pour sa part 2500 m d’altitude, le paysage y est vallonné. Les extrémités du plateau restent très escarpées et descendent en forme de crête forestière pour donner naissance à la vallée du Grand Rift et à la région du Centre. C’est d’ailleurs sur ce plateau que se trouve le plus grand parc national du pays, regorgeant de vie sauvage et où il est possible d’observer des troupeaux d’élans, d’antilopes et de chevaux rouans. La réserve faunique de Vwaza Marsh, bien que plus petite, offre la chance aux plus aventureux de faire un safari des plus traditionnels. Pour ceux qui préfèrent la plage, le lac Malawi longe la côte est de la région nord et offre de magnifiques plages et des possibilités de croisières. De plus, on peut y retrouver de nombreuses villes portuaires et même un site archéologique, situé dans la ville de Karonga. En effet, c’est dans cette ville qu’ont été découverts quelques-uns des plus anciens ossements humains ainsi que plusieurs fossiles de dinosaures.

La région du Centre est le premier aperçu de tout voyageur arrivant au Malawi. C’est bien entendu parce qu’on y retrouve la capitale, Lilongwe et son aéroport international. Bien que la région puisse paraître comme une vaste plaine, elle est en fait situé sur un plateau, à l’instar de sa voisine du nord, mais est par contre moins élevé, autour de 1200 m d’altitude. Le paysage y est plus dégagé qu’au nord : de nombreuses collines le parsèment et de petites rivières sillonnent le territoire pour aller se jeter dans le lac Malawi. Aux alentours de la capitale, on peut visiter la réserve de la forêt de Dzalanyama qui possède une riche faune aviaire. Plus encore longe la vallée du Grand Rift, située à l’est de la capitale. Les mordus d’histoire et de culture peuvent se diriger vers le nord, dans la ville de Nkhotakota, où se trouve un centre historique sur la traite des esclaves. Non loin de là se situent aussi de vastes plantations de cannes à sucre, dans la ville de Dwangwa.

Les Shire Highlands, situés dans la région du Sud, restent la destination la plus populaire du pays. Formée de plateaux et de plaines, cette région possède la plus vaste population subsaharienne et abrite aussi la ville de Blantyre, véritable capitale commerciale du pays. C’est à l’intérieur de ce territoire que réside le plus haut pic d’Afrique centrale : le mont Mulanje, qui s’élève à 3000 m. Qualifié par certains de véritable « île dans le ciel », ce mont bordé de forêts n’est accessible qu’à pied. Si l’on veut s’y rendre, il faut tout de même s’arrêter en chemin, entre Blantyre et la montagne, pour voir les nombreuses plantations de thé, qu’il est d’ailleurs possible de visiter. Encore une fois, le lac Malawi fait partie intégrante des attraits de cette région. C’est proche de celui-ci que siège le parc national du lac Malawi, domaine protégé par l’UNESCO et qui s’avère être un aquarium naturel de poissons tropicaux.

Le Malawi renferme deux réserves naturelles des plus impressionnants d’Afrique. Près de la capitale se trouve le parc le plus populaire pour observer la faune dont recèle le pays, le parc national de Liwonde. Situé en bordure la ville éponyme et à 160 km de Blantyre, ce parc, bien que relativement petit (580 km2), est une destination de choix pour les amateurs de safaris. Comme la rivière Shire le borde à l’ouest, le parc possède une variété incroyable d’oiseaux qui construisent leur nid en bordure du cours d’eau. Outre ceux-ci, le parc abrite aussi éléphants, hippopotames, zèbres, crocodiles et de nombreuses espèces d’antilopes. Plus rarement, il aussi possible d’apercevoir des rhinocéros noirs, maintenant en voie d’extinction, et aussi des lions. Le meilleur temps pour visiter le parc est durant la saison sèche. De nombreux safaris sont offerts, soit en 4x4, à pied ou encore en canoë!

La seconde destination pour les amoureux de la nature est le haut plateau de Zomba. Cette merveille de la nature, qui surplombe les plaines du sud, culmine à 1800 m et offre plusieurs points de vue spectaculaires tels que celui de la Reine et de l’Empereur. Le plateau est sillonné de petits cours d’eau et possède de nombreuses chutes, dont la plus populaire est la chute Williams. Du temps colonial, on qualifiait ce lieu de « la plus belle vue de l’Empire britannique ». Bien que moins peuplé que le parc national de Liwonde, le plateau abrite tout de même quelques animaux tels que des babouins, des papillons géants, la buse augure et l’aigle huppart – et même des léopards!

Tout voir

Nos spécialistes

équipe uniktour
Contactez un de nos specialistes-pays
Cliquez ici!
équipe uniktour
Nos soirées à venir

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2019 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada