Retour à la liste

Le Choquequirao

par le 10 décembre 2013

Choquequirao est considéré comme la petite sœur du Machu Picchu tant leur ressemblance dans leur constitution et dans leur architecture sont flagrantes. Il culmine à 3065 m d'altitude et domine la vallée du Rio Apurimac dans la province de Cuzco parmi la chaîne du Salcantay. Si vous n’avez pas fait le Machu Picchu durant votre voyage personnalisé et d’aventure au Pérou, il s’agit là de la meilleure alternative.

Choquequirao signifie en langue Quechua "Le Berceau d'Or". Cette cité Inca est de plus en plus recommandée car elle est aussi intéressante et mérite autant le détour que sa "grande sœur" mais le site est beaucoup moins couru et donc plus agréable à visiter pendant la haute saison. Choquequirao a été d'abord découverte par Juan Arias Diaz en 1710. Les premières notes sur le site ont été écrites par Cosme Bueno en 1768 mais sans grand enthousiasme, suivi par Eugene de Sartiges qui publia en 1834. Mais c'est Hiram Bingham, qui, donna ses lettres de noblesse au site après avoir redécouvert le Macchu Pichu au début du XIXème siècle.

Tout comme le Machu Picchu, la cité a été construite sur plusieurs terrasses ascendantes depuis Sunch'U Pata en vallée jusqu'au point culminant de la montagne. Au sommet, un ensemble de cailloux constitue une immense surface plane. Les archéologues et chercheurs continuent à découvrir la zone. À ce jour, même pas la moitié y a été explorée. A vous d’aller explorer les environs lors de votre voyage personnalisé !
Alors que les chemins pour accéder au Machu Picchu se diversifient, Choquequirao n'est accessible qu'à pied depuis Cachora en deux jours ou avec un départ de Yanama sur le versant sud.

Les historiens ont pu dater la construction de cette cité inca sous le roi Pachacuti. Ce site a été l'ultime lieu abri des réfugiés de Cuzco (Fils du Soleil) en 1535. C'était également un lieu culturel et religieux de référence dans les environs et une sorte de frontière invisible entre Cuzco et le début de la forêt amazonienne.
Tout comme au Machu Picchu, les bâtiments et habitations varient en fonction du rang social de ses occupants. Au centre, les aristocrates et les bâtiments administratifs entourant le temple, et en périphérie, le village hébergeant les classes populaires. Le système d'irrigation reste semblable aux autres cités incas avec des aqueducs et plusieurs sources.

La particularité de Choquequirao est l'ensemble des décorations de lamas en pierre blanche apposées délicatement sur les murs en granit. Cependant, la datation fait encore débat et alors que certains chercheurs pensent qu'ils sont là depuis la construction des murs, d'autres soupçonnent une période succédant l'arrivée des colonisateurs européens. Aussi, contrairement au Machu Picchu, on peut trouver à Choquequirao des bâtiments de deux étages. Pourquoi ne pas faire de Choquequirao votre priorité de votre voyage d’aventure ?

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2020 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada