Retour à la liste

La mythologie grecque

par le 27 mai 2015

La Grèce a toujours fasciné les historiens, mais pourquoi? Ses conquêtes, ses invasions, ses innovations? Bien sûr, mais jusqu’à ce jour, rien n’a jamais intrigué les savants de notre époque autant que la mythologie grecque, sa version du début des temps et le règne des Olympiens sur le monde des mortels. Ce n’est pas pour rien que l’on dit que la Grèce est un pays mythique. Retournez sur les pas des grands héros et visitez les lieux où les dieux apparurent et vécurent lors d’un voyage personnalisé sur la terre des Hellènes.

On peut retracer l’origine des mythes grecs à l’âge de bronze, à l’époque où ceux-ci étaient encore transmis oralement. Il faudra cependant attendre le 8e siècle av. J.-C. pour retrouver les premières traces écrites, soit La Théogonie, œuvre du poète Hésiode : comme son nom l’indique (theós = dieux, gennáô = engendrer), ce poème relate l’origine des dieux ainsi que la création du monde. Les épopées d’Homère, bien que leurs histoires diffèrent de celles d’Hésiode, contribueront aussi à jeter les bases de la mythologie grecque. Ces mythes engendreront bien plus que des fables populaires : ils seront la véritable fondation de la religion polythéiste grecque et expliqueront pendant des siècles le monde et ses phénomènes naturels.

Nous pensons souvent que la mythologie grecque commence avec les douze Olympiens : rien ne pourrait être plus faux, car, au contraire, cette histoire légendaire finit avec les célèbres divinités. Le monde fut en fait créé par Chaos qui donna vie à Gaïa, la Terre, et Éros, l’Amour. De leur union vinrent ensuite Ouranos, le Ciel ainsi que toutes les divinités qui incarneront les forces élémentaires de la nature. C’est ainsi que de l’union du Ciel et de la Terre naitront les douze Titans, dont deux, Cronos et Rhéa, qui donneront naissance aux plus grands Olympiens.  

Les Olympiens constituent ainsi le cœur de la mythologie grecque. Contrairement à la conception moderne de nos divinités, les dieux grecs étaient considérés comme imparfaits dans un sens : les colères de Zeus étaient craintes plus que tout et la jalousie d’Héra est vite devenue légendaire! En contrepartie, leurs attributs physiques étaient supposés surnaturels : en effet, on les imaginait immenses et pesant une tonne, d’une beauté envoûtante et pouvant ravager tout sur leur passage, ou encore légers comme une plume, capables de se glisser jusque dans les plus petites cellules ou dans les forêts les plus denses. Et, évidemment, ils étaient tous immortels.

Dans les écrits, on parle d’un Age d’or où humains et dieux cohabitaient : en effet, il n’était pas rare qu’un dieu ou qu’une déesse descendent parmi les mortels pour les récompenser ou encore les punir. Zeus, quant à lui, avait un certain faible pour les humaines, ainsi il engendrera de nombreux demi-dieux, les héros. On pensera ici notamment à Hercule, Thésée et Persée, dont l’épopée est encore racontée aujourd’hui.

Le monde possède encore un riche patrimoine hérité de la mythologie : si l’on fait abstraction des centaines de temples construits à la gloire des dieux, on peut penser à l’expression « beau comme un dieu grec » ou encore « un vrai Adonis ». La ville d’Athènes elle-même fut nommée en l’honneur de l’Olympienne Athéna. Plus récemment, on notera aussi de nombreuses œuvres cinématographiques ayant adapté ou encore parodié certains mythes, comme le film d’animation Hercule, Troie ou Le Choc des Titans.

Une chose est certaine, c’est que malgré les siècles, les légendes grecques ont su survivre et nous parvenir à travers le temps. Aujourd’hui, elles font partie de l’incroyable patrimoine grec et contribuent d’autant plus à faire de la Grèce un pays de légende!

5 bonnes raisons de choisir uniktour

555 boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, (QC), H2Z 1B1, Canada - Détenteur permis du Québec # 703 258 - 2021 Uniktour. Tous droits réservés. Montréal, Canada